Quand la légende Aztèque du Cacao rencontre l’Histoire


 

Quetzalcoatl est une divinité dont le culte était pratiqué par les Olmèques les Mistèques les Aztèques les Mayas et surtout les Toltèques.

Il vivait riche et heureux dans la ville de Tolla où il apprit aux hommes à cultiver les plantes et leur offrit l’arbre du Cacao.

Jaloux le Magicien Titlacuan fit boire un breuvage à Quetzalcoatl qui lui fit perdre la tête ;il brûla tous ses biens et s’embarqua sur un radeau de serpent paré de plumes pour le pays de la jeunesse promettant à son peuple de revenir lors d’une année placée sous le signe du roseau avec tous les trésors perdus.

Les cacaoyers symbole du paradis perdu furent protégés par les Mayas en attendant le retour du serpent à plume.

Au début du XV°siècle Motecuzoma empereur omnipotent des Aztèques transmet la volonté des dieux et livre son empire aux espagnols hanté par l’antique prophétie du retour de Quetzalcoatl .

En effet lorsque Cortès débarqua en 1519 année placée sous le signe du roseau sur le sol Mexicain avec son armure dorée Motecozuma crut que Quetzalcoatl revenez prendre possession de son royaume, il l’accueillit en lui offrant une coupe de chocolat parfumée de vanille, cannelle, poivre et girofle.

A la suite de cette méprise Hernan Cortès se retrouva couvert d’or et propriétaire d’une plantation de cacaoyer un trésor pour les Aztèques.

Cortès qui pressentit très vite la valeur économique du cacao fit parvenir une cargaison à Charles Quint empereur d’Espagne.

De là cette nouvelle boisson partit à la conquête pacifique des cours européennes.


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

PayPal

Sowvanille